Plage sud

En hommage à la Vierge de la Ermitana, les fêtes patronales de Peñíscola se célèbrent pendant le mois de septembre. Pendant toutes ces journées de ferveur et de dévotion, on organise des cérémonies massives comme la proclamation de la Reine des fêtes et sa cour d'honneur, les spectaculaires feux d'artifice, les danses traditionnelles, la « soltá » des vachettes et les défilés colorés des Maures et des Chrétiens. Ces défilés sont représentés dans le film de Luis García Berlanga París Tombuctú, sur la plage sud, avec la pharmacienne Trini Puchades, interprétée par Concha Velasco, qui est à la tête du défilé.

Le film possède de grands points communs avec Calabuch, puisqu’il s'agit d’un docteur qui abandonne Paris suite à une crise personnelle et qui décide d'aller en vélo jusqu'à Tombouctou, mais à mi-chemin il s'arrête dans un village de la méditerranée dénommé Calabuch. En fait, Berlanga nous ramène au même village où était arrivé le professeur Hamilton 42 ans auparavant. C'est dans cette localisation que l'on tourna une des scènes les plus iconiques du film.


Phare

Dans le film de Luis García Berlanga, París Tombuctú, le Château du Pape Lune est présent comme décor lors de la célébration d'une paella pantagruélique payée par l'ex-mari de la mairesse de Calabuch, jouée par l'actrice Cristina Collado. Dans cette séquence d'images du film on aperçoit en arrière-plan l'iconique phare de Peñíscola où l'homme d'affaire discute avec son ex-femme la maire.

Le phare est une construction typiquement marine qui sert d'avertissement lumineux et nocturne pour les navigants. Sa lumière atteint les 35 milles. Le phare était un point de référence dans le village, c'est pourquoi la rue adjacente porte le nom de « Farons ». La construction actuelle date de l'année 1892.

 

 

Plaza de armas

C'est sur cet emplacement qu'une partie du tournage du film París Tombuctú a été tourné, puisque c'est sur cette place que se trouve la pharmacie qui est en même temps la maison de la famille protagoniste de ce film, les Puchades.

C'est la scène de la réception officielle des touristes tchèques de la part de la mairesse et de sa cour ; sur cette place a lieu aussi la fin d'année et l'on voit en arrière-plan l'église de la Virgen de la Ermitana, avec sur sa façade un écran qui marque le compte à rebours pour l'entrée dans le nouveau millénaire.

La plaza de Armas se trouve au pied du Château du Pape Lune et l'on remarque la présence du perron qui nous amène jusqu'à l'église de la Ermitana.